Prague tourisme         

Le Château de Prague Prague tourisme: Visites guidées en français, transferts aéroport et guide francophone

prague-tourisme.fr est une agence réceptive francophone, à Prague et à votre service depuis 2006 sous le nom de weekend-prague.fr

Le Château de Prague - Prague tourisme

L’histoire

Une forteresse médiévale, résidence princière, datant de la fin du 9ème siècle se trouvait à l’emplacement du Château actuel. Il avait été fondé par le prince Bořivoj de la dynastie des Přemyslides. Au cours du 11ème siècle, une basilique romane y fut édifiée. Les remaniements les plus importants datent de l’époque du règne de Charles IV (par exemple la fondation de la cathédrale Saint-Guy), époque à laquelle le Château devint résidence impériale. Sous le règne de Vladislav Jagellon, on lança des travaux de reconstruction en style gothique tardif. Au début du 16ème siècle, avec l’arrivée des Habsbourg au pouvoir, le château fut remanié en style Renaissance (le pavillon d’été, les Jardins royaux). Les plus grands travaux de remaniements eurent lieu au tournant du 16ème et du 17ème siècle sous le règne de Rodolphe II, où le Château devint un centre des arts et des sciences. Au 17ème siècle, le Château de Prague devint qu’un lieu de résidence occasionnel de l’empereur qui régna désormais à Vienne. Le Château dut attendre la moitié du 18ème siècle et le règne de Marie Thérèse pour connaître d’autres travaux : il fut alors remanié dans le style du clacissisme rococo. A partir de 1918, le Château de Prague devint le siège du président de la République tchécoslovaque et à partir du 1er janvier 1993, celui du président de la République tchèque.

La porte Matthias (Matyášova brána)
Porte en gros, du baroque primitif, datant de 1614.

La salle espagnole
Salle du baroque tardif, bâtie entre 1602 et 1606 d’après les plans de l’architecte G. M. Filippi.

La chapelle de la Sainte-Croix
Elle se trouve dans un angle de la Deuxième cour du Château et a été construite entre 1756 et 1763 pour servir de chapelle domestique, lors des remaniements de l’architecte N. Pacassi.

La galerie de tableaux du Château de Prague
Elle a vu le jour dans les années 1960, dans les locaux des anciennes écuries. Elle est essentiellement constituée d’œuvres issues des vestiges des collections de Rodolphe II.

La cathédrale Saint-Guy
Elle fut fondée en 1344 par Charles IV. Prague fut élevée au rang d’archevêché la même année. Et à la même époque, le Château de Prague devint résidence impériale. La première étape des travaux de construction de la cathédrale se déroula sous la direction de l’architecte français, Mathias d’Arras (jusqu’en 1352) ; Petr Parléř de Gmünd et ses fils prirent le relais jusqu’en 1406. Les sculptures de la cathédrale sont également l’ouvrage de l’atelier de Parléř (de 1360 au début du 15ème siècle). Les travaux furent interrompus par la révolte hussite au 15ème siècle ; la partie orientale de la cathédrale fut bouchée par un mur provisoire. On ne recommença à construire la partie occidendale qu’en 1873 et la cathédrale fut enfin achevée en 1929, à l’occasion du millénaire de saint Venceslas . La chapelle la plus importante de la cathédrale est la chapelle Saint Venceslas où se trouvent les joyaux de la couronne tchèque : une couronne du 14ème siècle, une épée de la moitié du 14ème siècle, un sceptre et un globe de la première moitié du 16ème siècle, une chape et une étole du 18ème siècle.

L’ancien ensemble de bâtiments royaux
Ensemble compliqué de la résidence des princes et rois de Bohême. Il se trouve sur les restes du palais roman de Soběslav datant du 12ème siècle.

La salle Vladislav
La plus grande salle séculière de la Prague médiévale, bâtie entre 1493 et 1502 par Benedikt Ried.

La tour poudrière Mihulka
La tour servait à stocker la poudre à canon. Elle abrite une exposition sur l’époque du règne de Rodolphe II, consacrée à l’artisanat, l’astrologie et l’alchimie. La tour mesure 20 m de haut.

La basilique Saint-Georges
La plus ancienne église conservée au Château de Prague. La basilique a été fondée aux alentours de 920 par le prince Vratislav Ier.

La Ruelle de l’Or
Petites maisonnettes destinées aux arquebusiers du Château, encastrées dans les fortifications construites par Ried.

La tour Dalibor
La tour fortifiée a été construite en 1496 par B. Ried. Elle porte le nom de son tout premier prisonnier Dalibor de Kozojed, la légende en a plus tard fait un justicier protecteur des petites gens (cf. l’opéra de Bedřich Smetana).

Le palais Lobkovic
Construit au 16ème siècle par la famille Pernštejn. Remanié à l’époque baroque dans les années 1651-1658. Il abrite une exposition historique du Musée national.

Le pavillon d’été de la reine Anne – Belvédère
La construction Renaissance la plus pure (du point de vue du style) en Europe centrale (1535-1537). Fontaine chantante.

Les jardins du Château de Prague
Les jardins royaux du Château de Prague ont été fondés par Ferdinand Ier en 1534. Le pavillon d’été de la reine Anne, la Salle du Jeu de Paume et la Cour aux Lions font partie des bâtiments les plus impressionnants.

Les jardins du Château de Prague comprennent :
Les jardins sud – du Paradis (Rajská), Hartig (Hartigova), Sur les remparts (Na valech) – remaniés pendant la Première république par J. Plečnik. Le jardin sur le bastion (na baště), sur la Terrasse du Manège à Chevaux (Na terase Jízdárny), le Fossé aux Cerfs supérieur (Horní Jelení příkop) avec la vue Masaryk.

Le Manège du Château de Prague
Construction baroque de J. B. Mathey (1694-1695). Il sert de salle d’exposition.

Visite Virtuelle

www.czech.cz

  • Share/Save/Bookmark
Tags: